Travel blog du Voyageur

Accueil » Conseils » Tout savoir sur le train qui relie Copenhague à Malmö

Tout savoir sur le train qui relie Copenhague à Malmö

Travel Blog du Voyageur est un site d’informations sur les différents voyages que vous pourrez faire autour du monde. Nous vous donnerons des conseils recueillis grâce aux voyageurs.

Malmö et Copenhague sont deux villes toutes proches l’une de l’autre, mais présente une particularité charmante d’être séparée par un bras de mer. Cette singularité s’est vue devenir une attraction après qu’elles soient reliées par l’Oresundsborn.

À partir de ces libres accès, un fort flux de circulation est constaté entre ces deux grandes villes. Différents moyens de transports sont disponibles à toute heure pour maintenir la permanence entre elles. Les voyageurs ont le choix entre le trajet en bus, en voiture ou en train.

La distance de 40 kms par la route est effectuée approximativement en une trentaine de minutes.

Les caractéristiques de la voie

tranoo

La structure est une merveille de construction qui a été entièrement créée. La traversée se fait en deux étapes d’aspect contradictoire, mais qui forme un ensemble aux charmes singuliers. En partance de Copenhague, la première partie se fait sur un pont jusqu’à une île artificielle construite entièrement au beau milieu de la mer.

À partir de là, la suite du trajet se poursuit par-dessous en empruntant un tunnel qui passe sous les eaux d’Oresund. Les voies sont faites en deux étages, celle en dessus est dédiée aux voitures tandis que par celle d’en dessous passe les trains des compagnies de transport ferroviaire. Cette dernière passe sous les rues de la ville de Malmö sur les voies de la Citytunneln pour déboucher dans la gare centrale.

C’est l’architecte du nom de Georg Rotne K.S. de la firme d’ingénierie COWI en collaboration avec L’Arup qui est à l’origine de la réalisation de cette merveille d’ingénierie. Le plus long des tabliers suspendus au monde présente deux voies de chemin de fer en dessous de quatre voies d’autoroute.

L’ouvrage ne relie pas seulement deux villes, mais aussi deux pays. Son emplacement en travers de la mer en offre un cadre tout à fait de impressionnant pour ce qui est du cadre qui l’entoure.

L’Oresundsborn à lui seul fait plus de 7 000 mètres de long ce qui ne représente que la première moitié du voyage en partance de la gare de centrale de Copenhague. L’ensemble culmine à 61 mètres au-dessus de la mer. Les sensations fortes promettent d’être au rendez-vous à chaque passage avec une vue imprenable sur le chenal de Flinte.

Elle offre une multitude de perspectives avec cette liaison permanente entre deux pays. Une traversée internationale qui est facilité par des dispositions de coopération simplifiant considérablement les accès pour les usagers. Elle se constitue en alternative pour les habituels voyages en avion quand il s’agit d’enjamber un bras de mer.

La création de cette liaison entre ces deux pays répond à des exigences stratégiques pour les besoins en déplacement de la population des rives opposés. Par ailleurs, pour le cas d’étrangers voulant entrer dans ces territoires, les papiers d’identité ainsi que les formalités comme les passeports et autre visa ne sont pas à omettre pour paré à toute éventualité.

Pour plus d’informations, mieux vaut toujours se référer à des services compétents pour répondre aux différentes interrogations. C’est valable sur toute la totalité du territoire européen pour les ressortissants étrangers.

Des faits spécifiques à mettre en exergue concernant l’ouvrage

bridge

La conception de pont a préféré une forme élancée comme prévention à différentes éventualités. En exemple, des collisions d’avion n’endommageront qu’une infime partie de la structure et préserverait la solidité du reste de la structure. L’absence de poutre de soutien transversale surplombant le tablier permet de la flexibilité comme garantie à cela.

Par ailleurs, l’île artificielle Peberholm située dans le territoire danois à part la transition qu’elle joue, est désormais instituée en réserve naturelle inhabitée. Elle est longue de 4 km avec une centaine de mètre de large sur quelques endroits.

Le nom de la ligne entre Copenhague et Malmö

mmm

Le nom de l’ensemble est produit d’un assemblage entre des termes Øresund selon une écriture danoise et Öresund selon la langue suédoise. C’est le nom du détroit entre le Danemark et la Suède. Combiné avec les mots broen ou bron qui veut dire le pont.

D’où provient le nom de l’ouvrage Øresundsbron. Le point d’intersection qu‘est l’île artificiel de Peberholm raccorde ce dernier avec la partie immergée à travers le tunnel Drogden. Pour information, ce colosse de construction a une masse totale de 82 000 tonnes.

L’Oresundstag promet donc d’assurer le déplacement de millier de personnes d’un sens à un autre des rives de la mer Oresund. Elle peut être assimilée à une artère qui maintien à flots les échanges entre la ville de Copenhague et de Malmö et aussi du Danemark et de la Suède en général.

Description du trajet de chemin de fer

malmo

Pour ce qui est des trajets, ils promettent d’être des expériences sensationnelles rien que pour la traversée. Les voyageurs peuvent compter sur une fréquence des départs journaliers qui les attendent approximativement tous les quarts d’heure. Au total, c’est plus d’une soixantaine de départs qui partent tous les jours pour desservir tous les itinéraires directs entre les deux villes.

Le meilleur temps de déplacement jamais enregistré est de 20 minutes. Pa ailleurs, pour aller à Malmö en partance de Copenhague il faut prendre le train la central Station. Les billets sont disponibles sur place ou en ligne auprès de quelques adresses de guichets numériques.

Au départ de Copenhague, le train qui la gare centrale en direction du sud-est en passant par la gare de l’aéroport de Copenhague-Kastrup. Une escale à la station de métro d’Ørestad Station sur le M1 du métropolitain. Ensuite, le trajet s’engage dans le tunnel qui débouche sur l’île de Peberholm et poursuit son chemin sur l‘un des deux voies de l’intercontinental Øresundsbron.

Il est à noter que la traversée du détroit de l’Oresund transcende en même temps la frontière qui sépare le territoire du Danemark de la Suède. Toutefois, grâce à l’union nordique des passeports et renforcée par l’accord Schengen, les contrôles d’identités ne sont plus faites. Reste un simple check pour toute personne qui entre en Suède qu’opère le pays.

Le train quitte la gare centrale et va en direction du sud-est en passant par la gare de l’aéroport Copenhague-Kastrup et l’aéroport de la capitale danoise. Cette ligne de chemin de fer est opérationnelle à partir de minuit jusqu’à 23 heures et 2 minutes exactement.

Qui s’occupe de la gestion de cet important flux transfrontalier ?

mali

En raison de la copropriété qui existe autour de cette ligne, le transport des voyageurs est de ce fait géré de manière concertée entre la société suédoise SJ et la société Dano-écossaise DSB-First.

La première propose des travers en X2000 et des trains InterCity pour rallier les différentes ramifications partant de Malmö. La ligne ferroviaire Copenhague-Malmö est disposée dans les deux sens permise par la dualité de voies citée précédemment. À titre d’information, la circulation est à grande vitesse avec des vitesses qui peuvent atteindre les 200 km/h sur la partie du pont.

En revanche, dans le tunnel, la législation danoise prescrit des limites bien plus raisonnables. Pour ce qui est des signalisations, la langue nationale prévaut dans les territoires respectifs des pays, danoise pour la partie sous-marine et suédoise entre ses frontières.

Par ailleurs, une particularité charmante est à noter. La circulation est inversée dans les deux pays. Les trains venant du Danemark circulent à droite et doivent opérer un changement de côté à l’entrée de Malmö car elle est normalement à gauche dans le pays.

Tout ce qu’il faut savoir sur les modalités de la traversée

malp

Les voyageurs peuvent se prélasser dans des autocars modernes et pour certains trains profiter de rafraichissements durant le trajet. Pour ce qui est des billets, il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Les compagnies de transports qui desservent la ligne sont nombreuses. Comme pour les transports aériens, deux catégories de classements sont proposés.

D’un côté, les places first classe jouissent de conforts bien appréciables. Les passagers peuvent par exemple avoir des boissons comme du café, du thé ou des bouteilles d’eau avec quelques amuse-bouche en marge. Ceux-ci sont disposés en plus d’espaces privés supplémentaires autour de sièges réglables. De l’autre, il y a les places en seconde qui sont un peu plus simple.

Comment cela se passe pour l’achat de billets

pom

Une multitude de possibilités est disponible pour ce qui est l’achat des billets pour prendre le train. Les tarifs pour des trajets directs pour un aller-retour Copenhague-Malmö tourne aux alentours de 30 euros. Pour la monnaie locale, un billet acheté à la gare centrale de la capitale danoise coûte entre 77 DKK équivaut à 110 SEK suédois.

Les variations des prix sont dues à des offres spécifiques. Pour les enfants par exemples, des réductions sont octroyées. Les conditions pour en bénéficier sont un âge entre 7 et 15 ans et qui voyage seul. En outre, pour certaine réservations, le trajet est gratuit pour deux enfants de moins de 7 ans pour un adulte qui les accompagne.

Cette option est bien appréciable en cas de fréquents déplacements entre les deux villes. Par ailleurs, c’est un point à tenir en compte dans des projets de sorties plaisantes pour la famille au milieu des merveilles de l’autre rive.

Les réservations de places, comment cela se passe ?

billet

Pour réserver un billet en ligne, l’attribution de place n’est pas inclue. De ce fait, les passagers peuvent se mettre là où ils se sentent à l’aise. Pour les achats en ligne, les tickets sont livrés en version électronique sous forme PDF qu’il faut ensuite imprimer. Tous les billets sont valables pour un trajet, en aller-retour selon le cas.

Il existe une pluralité des choix pour ce qui est des perspectives pour rallier les deux villes. En effet, outre les trajets directs entre les deux gares centrales, différents changements de voies sont combinables. Quatre options sont possibles pour faire le déplacement entre ces villes.

Pour un premier cas de figure, il est faisable de partir de la gare centrale de Malmö en empruntant l’Oresundstag 1067 vers Copenhagen airport. Après une escale à Koebenhavns Lufthavn st, le chemin continu vers Kobenhavn H pour arriver à la gare centre de Copenhague. Pour acheter les billets ou pour de plus amples informations, le lien DSB Oresundstag est mis à disposition.

Pour un second cas de figure, en partance de Central Station de de Malmö, il faut prendre le Oresundstag 1067 vers Copenhagen Airport. À l’arrivée à Koebenhavns Lufthavn St, les voyageurs peuvent prendre la ligne de métro M2 000 45 après une marche sur 83 m. De Vanlose St vers Norreport pour enfin prendre le C30246 vers Olstykke St et arriver à la gare de Copenhague.

Une particularité dans les réservations est qu’elles sont proposées moins cher par rapport aux billets achetés sur la place. Il est aussi possible de payer le ticket par cartes bancaires, Mastercard, Visa, American Express ou encore Sofort. Par ailleurs, l’achat en ligne ne nécessite que quelques minutes.

Certains compagnies proposent des offres plus au moins intéressantes. Plus les réservations sont faites tôt, plus les prix sont réduits. Parfois, les billets sont vendus trois fois plus cher à la gare en comparaison aux réservations.

Un axe incontournable pour rallier les deux rives

malmo

En raison de la faible distance qui sépare le Danemark et la Suède, l’Oresundstag facilite considérablement l’aller-retour entre les deux villes. Pour des sorties plaisantes, les villes de Malmö et de Copenhague sont toutes deux des cadres bien privilégiés.

Du fait de ses nombreux avantages, les divers moyens de transports sont très demandés aux heures de pointes. De ce fait, de 7 h à 10 h et de 16 h à 19 h, le train s’avère le plus sûr en tenant compte de la forte circulation une fois arrivé dans les banlieues.

Bons à savoir sur la Gare de Copenhague

copenhague

Elle est appelée Koebnhavn C, localisée dans le centre-ville. Les lieux présentent quelques particularités qui sont utiles à connaître. Des casiers dédiés aux rangements des bagages sont disponibles. Cela s’avère très utile pour une escale d’une journée dans la ville. Toutefois, des consignes pour les compartiments de bagages existent entre 5 h 30 et 1 h.

À part cela, il y a un parking et un restaurant dans les locaux de la gare, mais pas de réseau wifi. Par ailleurs, pour aller dans le centre-ville, un tram se trouve à 10 en allant à pied, c’est la 1A. D’autre part, la station de taxi se trouve à proximité. Si le cœur s’en dit, une marche de 15 minutes suffit pour arriver dans le centre de Copenhague.

Tout savoir  sur le trajet København H (Copenhague) à Malmö Central

koko

Au départ de Kobenhavn à Copenhague, le prix du trajet vers la gare centrale de Malmö est moins cher. Avec 84 trains par jour, la fiabilité est au rendez-vous.

De plus, l’assurance d’un trajet sans encombre est garantie. Aucun travaux sont enregistrés sur la ligne ce qui veut dire qu’il n’y a pas d’arrêts imprévus jusqu’à l’arrivée.

  • Quelle est la durée du trajet de København H (Copenhague) à Malmö Central ?

Il ne faut que 36 minutes pour le train de rejoindre la gare centrale de Malmö en partance de København H (Copenhague). Le premier train part à minuit et le dernier est à 23 heures du soir. Il suffit de se référer au planificateur de train pour avoir des informations sur les horaires de départ.

  • Les bons tuyaux pour le trajet en train de København H (Copenhague) à Malmö Central

Les billets sont disponibles bien avant les heures de départ. Les compagnies de transport ferroviaires préconisent de faire des réservations le plus tôt possible pour pouvoir bénéficier de prix quatre à cinq fois moins cher qu’au moment juste avant le départ.

Ceci combiné à la gratuité des places pour deux enfants accompagnants un adulte, le coup de la traversée peut être dérisoire. Ce sont donc des bonnes astuces à additionner pour réduire considérablement les coûts de déplacements. Acheter des tickets à la dernière minute n’est pas conseillé car les offres ne sont plus valables à ce moment-là.

Dans la majorité des cas, ce sont les mardis et les jeudis que les réductions sont les plus constatables. Par ailleurs, pour éviter les désagréments de suite aux fortes fréquentations des heures de pointes, mieux vaut préférer les départir plus tard dans la journée ou dans l’après-midi ou voire même les autres jours de la semaine pour embarquer.

S’il est impossible de décaler le moment de départ, partir plus tôt serait une perspective à considérer pour ne pas avoir à se démerder parmi les foules de passagers. Pour être plus de calme, si l’on voyage avec des enfants, une bonne planification bien à l’avance se présente comme bénéfique selon les différents points de vu cité précédemment.

  • Combien de temps dur le trajet en train København H (Copenhague) à Malmö Central ?

Normalement le trajet dure environ 36 minutes, mais pour différentes raisons qui peuvent survenir, il peut admettre des variations. Ce ne sont pas des cas que l’on rencontre souvent, mais plutôt des exceptions. Il peut y avoir que des travaux soient opérés sur la ligne et qu’un changement sur l’itinéraire est fait par les autorités.

Le facteur météorologique entre aussi en ligne de compte. Dans les cas les plus extrêmes, il arrive que la circulation soit un peu perturbée surtout pour les heures de départs. Le mieux est de toujours consulter le site de l’Oresundstag pour éviter toutes les doutes qui peuvent se créer.

Dans le cas des réservations effectuées bien en avance, c’est un réflexe à avoir pour éviter les répercussions sur les emplois du temps propre des voyageurs. Si ces situations d’exception surviennent, le trajet en la gare centrale de Copenhague et celle de Malmö présente de nombreuses déviations une fois arrivée dans les banlieues. Pour ce qui est de la traversée de la mer, aucun incident n’a jamais obstrué la fluidité de la circulation, d’autant moins pour les trains.

En somme, le train constitue un moyen de transport le plus fiable pour faire le trajet entre les deux rives du bras de mer Oresund. Les fréquences et les disponibilités à toutes heures de la journée forment des garanties très appréciables en plus des différentes modalités de paiement du billet en faisant attention aux réductions octroyées.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :