Travel blog du Voyageur

Accueil » Idées de voyage » Que visiter à Dubrovnik ?

Que visiter à Dubrovnik ?

Travel Blog du Voyageur est un site d’informations sur les différents voyages que vous pourrez faire autour du monde. Nous vous donnerons des conseils recueillis grâce aux voyageurs.

La Croatie est une destination proposant un séjour authentique dans quelques-unes de ses villes. Autrefois capitale de la république de Raguse, Dubrovnik est une des villes importantes du pays. Elle est habitée par plus de 45 000 habitants de différentes origines (Croates, Serbes, Bosniaques).

Sa devise est :  » La liberté ne se vend pas même pour tout l’or du monde ». Cette phrase témoigne du caractère conservateur de la contrée ainsi que son objectif de préserver son patrimoine. En outre, le dynamisme touristique de Dubrovnik est, en grande partie, dû à sa situation géographique.

Notamment, la ville-fortifiée est, en effet, située à proximité de la frontière avec la Bosnie-Herzégovine et le Monténégro. Ce qui en fait un lieu de villégiature d’importance nationale. Il se particularise par la Place, une large avenue idéalement tracée au beau milieu de la ville.

Et enfin, si vous prévoyez de séjourner dans cette ville, sachez que les étés y sont chauds et humides. Les hivers sont froids, toutefois tempérés. Autrement dit, ces particularités sont les mêmes qu’à celles de la Plaine du Pô, dans le nord de la côte adriatique en Italie.

Généralité sur l’histoire de la ville

dubrovnik-512798_1280(1)

Dubrovnik fascine autant par sa situation que par sa structure. La ville déroule ses remparts sur la côte dalmate, en bord de la mer Adriatique. Ayant rejoint l’UE en 2013, le pays est conscient de l’enjeu de taille que représente son secteur touristique. À noter que tourisme représente un quart de la recette du pays.

Ville d’histoire, l’ancienne Raguse, ayant été une république rivale de Venise au XVe siècle, est rebaptisée Dubrovnik en 1918, à la chute de l’empire austro-hongrois. Elle s’impose aujourd’hui comme une ville-musée, dont le nom est inscrit au patrimoine de l’Unesco.

Il faut également noter qu’aux débuts de années 90, environ 2/3 des bâtiments de la ville ont été endommagés et détruits. Ils ont subi une restauration soignée grâce à des fonds étrangers. En été, et notamment durant la haute saison, le Stradun, l’artère principale de la ville, accueille une foule de visiteurs.

Toutefois, ce tourisme de masse ne fait pas forcément plaisir à certains habitants. Par ailleurs, pour ceux qui ne le savent pas, Dubrovnik est également devenu célèbre grâce à la série Game of Thrones. Il est connu pour avoir été, effectivement, l’un des décors principaux de la série culte. Les scènes qui se déroulent à Port Réal ou King’s Landing sont réalisées à Dubrovnik.

La vieille ville est le centre historique de Dubrovnik. Elle est située sur un promontoire rocheux, au-dessus de la mer Adriatique. Des falaises à l’ouest et au sud, son port à l’est et ses remparts au nord et à l’ouest servent de délimitation du territoire.

À titre d’information, la ville fut sous la souveraineté byzantine, puis vénitienne, avant d’être la capitale d’une république indépendante. Elle a été fortement endommagée deux fois par un séisme, en 1667, puis entre la fin 1991 et début 1992 dans le cadre de la guerre de Croatie. Celle-ci avait entraîné son déclassement sur la liste du patrimoine mondiale. Après des gros efforts de restaurations et de reconstructions, la ville est, depuis la fin des années 90, devenue un destination touristique importante grâce à ce quartier historique.

La ville profite de la desserte de l’aéroport de Dubrovnik, à 20km au sud de la ville. Elle bénéficiera également de l’autoroute A1 dans le futur. Il faut noter que la ville est coupée du reste du territoire croate par la bande côtière de Neum. Cette nouvelle autoroute devra, de ce fait, soit traverser la Bosnie et Herzégovine, soit emprunter le pont de Pelisac pour ainsi éviter les longs passages de frontières.

Pourquoi faire de Dubrovnik sa prochaine destination croate ?

dubrovnik-5100607_1280

Les atouts de Dubrovnik ne sont plus à présenter aux touristes. Il faut savoir qu’il s’agit de l’une des plus belles villes fortifiées de l’Adriatique. Elle constitue naturellement l’une des étapes incontournables d’un séjour en Croatie. Afin de booster vos motivations, découvrez ci-après quelques bonnes raisons de visiter cette cité authentique.

À Dubrovnik, tout est authentique. Vous verrez lors d’une escapade dans son petit centre historique un véritable musée à ciel ouvert. Vous vous émerveillerez à la découverte d’un impressionnant patrimoine architectural et culturel. Celui-ci mélange plusieurs influences, dont romaines, vénitiennes et byzantines.

Pour partir sur les traces de Game of Thrones, vous pouvez partir en mini croisière pour découvrir les lieux de tournage. Sinon, situés à environ 405m d’altitude, les hauteurs du Mont Srđ propose une vue imprenable depuis un téléphérique. Le meilleur moment de profiter de cette expérience est en hors saison.

Les amateurs de randonnée, quant à eux, pourront se rendre au sommet à pied. Cela permet également de faire une économie. À noter que le téléphérique Zicara est accessible à partir de 20 euros/personne en été. Une autre raison de ne pas choisir cette période.

Dans le cadre d’une préparation de voyage, il est important de s’informer sur le climat. À Dubrovnik, celui-ci est favorable toute l’année, grâce à son caractère méditerranéen. La température est située en 28 et 35° en été.

L’hiver est assez doux, mais assez pluvieux. La région de Bubrovnik Neretva est particulièrement bien accessible en toutes saisons. En outre, la température de l’eau dans le sud peut être plus importante qu’en Istrie. Toutefois, elle conserve une température basse stable.

Outre son patrimoine architectural, culturel et historique, Dubrovnik se visite également pour son environnement maritime et naturel. Évadez-vous vers les espaces ruraux de l’arrière-pays du Konavle pour découvrir un art de vivre authentique dans un cadre naturel.

On y déguste du vin et du jambon fumé, des spécialités typiques. Les randonnées sont un peu sportives, mais accessibles à tous. Les paysages sont dessinés par les montagnes en arrière-plan, les paysages de campagne, de hameaux et de chapelles.

Dubrovnik est une ville proposant une vie nocturne animée, et plus particulièrement en été. On y expérimente une véritable ambiance estivale durant le Festival de l’été, en juillet et août dans la vieille ville. Au programme, concerts, feux d’artifices, spectacles…

Une adresse à recommander pour les jeunes, le club Revelin. Il s’agit d’un ancien fort abritant aujourd’hui une discothèque branchée. Et pour faire la fête jusqu’au petit matin, on opte pour la Capitano, le EastWest club ou le Fuego, tous près de la plage Banje.

La ville est entièrement équipée pour accueillir ses visiteurs. Elle offre, en effet, diverses formules d’hébergements permettant à tout type de voyageur de s’y retrouver. Les logements à Dubrovnik sont globalement qualitatifs. On constate une montée en gamme au niveau des hôtels 4 et 5 étoiles.

Ces derniers sont de plus en plus nombreux dans les environs pour accueillir les touristes optant pour le package vol+hôtel. Quoi qu’il en soit, il est judicieux d’éviter la haute saison si vous envisagez de faire des économies sur l’hébergement. Des nombreux investisseurs, locaux ou non, se lancent également dans la location saisonnière.

Toutefois, les chambres chez l’habitant peuvent devenir chers, à moins de partir entre janvier et mi-avril ou de novembre à décembre. Pour les auberges de jeunesse, prévoyez 40 euros par personne pour un lit en dortoir en été.

Que vous soyez un voyageur en quête de paysages à couper le souffle ou de détente, la Croatie est une destination fait pour vous. Chacun y trouve sa part de bonheur, en été comme en hiver. Villes fortifiées, plages, montagnes, lacs, cascades… tous les ingrédients y sont complets pour vivre un séjour mémorable.

Découvrir les remparts de la ville

remp

Il est inconcevable de voyager à Dubrovnik sans faire ses remparts. Ceux-ci sont fondés au Xe siècle. Ils ont été modifiés au XIIIe et XIVe siècles dans le cadre de l’optimisation de la ligne de défenses contre les envahisseurs. Ils constituent depuis quelques années, un véritable emblème de la ville et un passage obligé pour les touristes.

La balade pour les visiter fait 2 km. Il faut noter qu’il s’agit d’un des lieux rares en Europe ayant conservé les remparts dans leur intégralité. Pour la visite, prévoyez 200kn, soit 27 euros pour un adulte, et 150kn ou 20 euros pour un enfant. La visite est ouverte toute la journée entre 8h et 19h. Pour faire le tour à votre rythme, comptez environ 2 heures.

Visiter la forteresse Lovrijenac

forte

Idéalement située à l’ouest des remparts, la forteresse Lovrijenac se dresse à plus de 37 m au-dessus de l’eau. Son édification date du XIe siècle pour protéger la ville. Il s’agit d’un des monuments incontournables de la ville qui témoigne de son passé historique.

Dans la cour intérieure, vous trouverez la chapelle Saint-Lovro ainsi que de nombreux canons. Ces monuments servaient de décor dans la série Game of Thrones. Par ailleurs, pour l’entrée dans le site, comptez 50 kn ou 7 euros. Il faut noter que le billet pour les remparts est aussi valable pour le fort.

La Stradun, l’artère principale de la ville

dubrovnik-2858838_1280

La visite de la Stradun est un must lors d’un séjour à Dubrovnik. Ce lieu s’impose comme la principale artère touristique de la ville fortifiée grâce à ses cafés, ses restaurants et ses magasins idéals pour dénicher des souvenirs. En été, cette place est très bondée.

Un passage sur cette place vous fera également découvrir de nombreuses boutiques, mais aussi quelques monuments, dont des fontaines et des églises.

La Cathédrale de l’Assomption, une œuvre architecturale

amo

C’est la cathédrale de la ville. Elle est érigée sur le site d’une basilique du VIIe siècle. La bâtisse a subi un agrandissement au XVe siècle, un projet financé par le roi Richard Cœur de Lion.

Elle fut, malheureusement, détruite en 1667 par un séisme. Il faudra un siècle après cela pour la reconstruire. La cathédrale est, aujourd’hui, connue pour son style baroque, ses peintures et ses autels.

Un détour au Palais du Recteur

palai

Ce palais constitue l’emblème d’un ancien gouvernement. Il est célèbre pour son style gothique avec quelques touches de Renaissance. Cet édifice d’importance architecturale abrite un musée d’histoire culturelle ainsi que plusieurs répliques du passé politique de la ville.

Au cours de la visite, les touristes trouveront des appartements luxueux et une cour où se dresse le buste de Miho Pracat. Celui-ci étant un ancien riche commerçant de l’île de Lopud. Le monument est ouvert tous les jours de 9h à 18h. L’entrée coûte 120kn ou 16 euros pour un adulte et 25kn ou 4 euros pour un enfant.

Le beau monastère dominicain

mona

Ce monastère fait partie intégrante des murailles de la ville. Il est réputé pour sa cour et sa sacristie. Le site accueille une bibliothèque et un musée où vous pourrez admirer d’importante collection d’art religieux.

Sans oublier les tableaux des XVe et XVIe siècles. Le monastère est accessible de 9h à 18h, de mai à octobre, et de 9h à 17h le reste de l’année. Le billet pour l’entrée coûte 30kn ou 4 euros pour les adultes. L’accès est gratuit pour les enfants de moins de 13 ans.

Un autre monastère à découvrir, celui franciscain

fran

La visite des monastères est une activité prisée par les touristes à Dubrovnik. Parmi eux, le monastère franciscain est un incontournable. Il est localisé au tout début de la Stradun, plus exactement à gauche de la porte intérieure de la Pile, à proximité de l’église du Saint-Sauveur.

Ce monastère est visible depuis les remparts. Il abrite une précieuse bibliothèque et propose diverses expositions. Le site est accessible de 9h à 18h pendant l’été, et de 9h à 14 h en hiver. L’accès à l’église est gratuit.

À l’assaut du mount Srđ et de son fort

mount

Le sommet du mount Srđ est le point idéal pour profiter d’une vue imprenable sur toute la ville de Dubrovnik. Il est possible de s’y rendre en moins de 4 minutes grâce à un téléphérique qui vous transportera depuis le nord des remparts. Pour emprunter le téléphérique, comptez environ 100kn ou 13 euros pour un aller-retour.

Sinon, un sentier entièrement dédié permet de monter au sommet. Le chemin ne présente pas trop de difficulté. Toutefois, de bonnes chaussures de marche et un coupe-vent sont pratiques. Pour faire cette ascension, optez pour un jour où le ciel est dégagé.

Flâner dans le quartier de Lapad

lapad

Situé sur la côte, ce quartier est réputé pour abriter un grand nombre de complexes hôteliers. Vous pouvez donc faire votre recherche d’hébergement ici. Sinon, c’est aussi un secteur offrant un environnement naturel agréable. On peut y visiter des lieux naturels, à l’instar du parc forestier de Velika et Mala Petka ou encore la baie de Lapad.

Que ce soit le long de la côte ou dans la forêt, les balades ne vous laisseront pas indifférents. Pour une partie de baignade, les touristes pourront privilégier la plage de Copacabana.

Lokrum, une île à explorer

lokrum

Cette île est située au large de Dubrovnik, à près de 600m de la côte. Les plages y sont agrémentées d’arbres, donnant lieu à un espace ombragé. Elles sont également sécurisées et bien propres. Il faut noter que les plages de Lokrum sont moins peuplées que la plupart des plages de la ville.

Toutefois, il faut souligner que certaines d’entre elles sont des plages nudistes. Par ailleurs, on peut rejoindre l’île en bateau depuis le vieux port. Pour les plus sportifs, ces derniers pourront y aller en kayak. Ils pourront faire des haltes dans les grottes ou des criques inaccessibles à pied.

Encore des îles, l’archipel des Élaphites

kolocep

Après les visites mouvementées des attraits principaux de la ville, les vacanciers pourront s’offrir une pause bien méritée sur les îles Elaphites. Celles-ci s’étirent le long du littoral ouest de la ville. Elles sont composées de 14 belles îles dont 3 sont habitées.

Pour s’y rendre, on prend le bateau depuis le port. De nombreuses agences et tours opérateurs proposent de diverses formules de croisières vers cette destination. Au cours du circuit, on peut se baigner dans les eaux turquoise de l’Adriatique ou admirer une nature luxuriante pendant les haltes.

Pour réaliser cette excursion, prévoyez entre une vingtaine et une centaine d’euros. À souligner que le tarif varie en fonction du temps passé à bord.

Expérimenter la gastronomie locale

malva

Dubrovnik est une de ces villes authentiques où la culture culinaire mérite d’être inclue dans le programme du séjour. En effet, la visite de cette localité permet de découvrir la gastronomie dalmate. Outre les bonnes adresses proposant des plats typiques, un séjour chez l’habitant ou une escapade dans la campagne permet de goûter à des spécialités typiques.

Et pour accompagner les cevapcicis, une sorte de saucisses grillées, n’oubliez pas de commander un Malvasia, du jus de raison alcoolisé.

Comment aller à Dubrovnik ?

avion

Pour rejoindre Dubrovnik le plus rapidement, il faut prendre l’avion depuis l’une des plus grandes villes françaises (Paris, Marseille, Lyon). Le vol sera sans escale, car il ne dure que 3 heures de temps environ. Toutefois, des possibilités existent pour ceux qui souhaitent faire une escale en optant pour les compagnies low-cost.

Pour bénéficier d’un meilleur tarif, prenez le temps de comparer les vols. En outre, pour se rendre à Dubrovnik depuis l’aéroport, vous pouvez louer une voiture une fois sur place à l’aéroport même. Il est également possible d’emprunter une navette reliant l’aéroport au centre-ville.

Cette option s’avère être économique, car le billet ne coûte que 40 kn, soit 5,41 euros. C’est également une solution pratique pour partir l’esprit tranquille. Vous pouvez faire la réservation de vos tickets à l’avance sur internet ou les acquérir une fois sur place.

Que voir et faire dans les alentours ?

mji

Quelques bels endroits sont à découvrir dans les alentours de Dubrovnik si vous avez le temps. Entre autres, ne manquez pas l’île de Mljet et celle de Korcula. Celle-ci est considérée comme une mini-Dubrovnik avec sa petite vieille ville. C’est également le lieu de naissance de Marco

Polo. Sinon, l’arboretum de Trsteno mérite aussi un détour. Il s’agit d’un parc crée en 1494. Par ailleurs, au Monténégro, ne ratez pas la baie de Kotor.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :