Travel blog du Voyageur

Accueil » Idées de voyage » Visiter le lac de Kournás en Grèce

Visiter le lac de Kournás en Grèce

Travel Blog du Voyageur est un site d’informations sur les différents voyages que vous pourrez faire autour du monde. Nous vous donnerons des conseils recueillis grâce aux voyageurs.

Le secteur du tourisme en Grèce joue un rôle important dans son économie. Par souci de maintenir ce dynamisme, le gouvernement ne manque pas de chercher des moyens efficaces pour attirer les voyageurs de tout âge. Les agences de voyages proposent d’infinies possibilités de circuit pour permettre à tout profil de visiteur de s’y retrouver.

Et puisque c’est une destination accessible, de nouvelles liaisons aériennes ainsi que de nombreux établissements hôteliers ont créé des formules low-cost. Néanmoins, le haut degré de saisonnalité fragilise le secteur. En effet, environ 75% des voyages sont réalisés entre mai et septembre.

En 2019, un ralentissement a été, d’ailleurs constaté sur les réservations de vols pour l’été. Toutefois, des propositions de nouvelles activités et de découvertes devraient redynamiser  le secteur. C’est le cas, entre autres, de la visite du lac de Kournas qui fait désormais l’unanimité auprès des touristes et locaux.

Il faut noter que c’est l’unique lac de Crète. S’entourant de montagnes blanches, il invite à un total dépaysement dans un cadre digne d’une carte postale. Il faut également noter que c’est un endroit renfermant une histoire.

Pourquoi ce lac attire les visiteurs ?

kour

Le lac de Kournas est situé dans un hameau du même nom, dans la région du Nome de La Canée. Il est entouré de montagnes blanches et a une circonférence d’environ 4 km. Auparavant, on appelait ce lac Korissia. Cette appellation vient de celle d’un sanctuaire d’Athéna qui, d’après la légende, aurait existé dans la région.

On raconte également qu’il y avait un village à l’emplacement du lac. Celui-ci a été détruit par un déluge. Les légendes locales parlent de mœurs dépravées qui ont fini par entraîner la colère de Dieu. Tout le village fut englouti et seule la fille du prêtre eut l’âme sauvée. Cette dernière était d’une beauté inimaginable et toujours vierge. On parle depuis d’un fantôme d’une jeune fille qui apparaît sur le lac la nuit.

Ce lac contribue pour beaucoup dans l’écosystème local. Avec un niveau d’eau fluctuant en fonction des saisons et l’abondance d’eau fraîche tout au long de l’année, il invite naturellement les cours d’eau, les anguilles et les tortues. On ne peut ne pas évoquer un mot sur sa couleur qui attise la curiosité.

Incroyablement turquoise autour, et totalement sombre au milieu, cet aspect semble confirmer la légende disant qu’il n’y a pas de fond. Quoi qu’il en soit, le cadre et le paysage ne manqueront pas de faire vivre une expérience singulière dans une destination où la nature se montre sur son grand jour.

Pour rendre l’excursion encore plus agréable, les visiteurs peuvent manger dans des tavernes se trouvant autour du lac. Ils savoureront de l’apaki (porc fumé), une spécialité typique, devant une belle vue. En outre, le lac se prête parfaitement à la baignade et à la plongée.

Il est également possible de prendre un pédalo pour l’explorer autrement. Mais le lac n’est pas la seule attraction du lieu. Le village de Kournas en lui-même invite à une exploration. Il se trouve à environ 10 minutes en voiture, au sud du lac. C’est un véritable oasis pour ceux cherchent côtoyer la beauté de la nature.

En ce qui concerne l’accès au lac, bien qu’il existe d’autres voies, la plus simple est celle de la petite route de campagne. Celle-ci se trouve entre Koumas et Georgioupolo. Vous serez guidé par des pancartes. Il convient d’arriver de plus tôt le matin, car l’endroit est souvent très prisé par les locaux et d’autres visiteurs.

Si vous partez dans le cadre d’un voyage organisé, n’hésitez pas à choisir un opérateur qui propose un bref passage au lac.

Les possibilités de circuits pour le visiter

koko

On ne vient pas en Grèce avec une voiture, et tout le monde ne choisit pas forcément d’en louer une sur place. C’est pour cela que quelques excursions sont adaptées à ceux qui n’ont pas de véhicule. À titre d’exemple, il est possible de réaliser un circuit au départ de Réthymnon.

Cette excursion mène à la découverte de la gorge d’Imbros, du bourg d’Argyroupolis, puis du lac de Kournas. Vous pouvez solliciter l’accompagnement d’un guide francophone. Sinon, encore au départ de Réthymnon, un autre circuit permet de visiter le lac autrement.

Il va vous permettre de visiter un moulin à huile local, puis du village de Georgioupoli. L’itinéraire poursuivra par un détour par les cascades d’Argyroupoli avant de rejoindre le lac. Découvertes, détente et baignade seront au programme. Et enfin, au départ d’Héraklion, une autre excursion intéressante peut être expérimentée.

Elle vous conduira à l’exploration de la ville de La Canée et du lac. Vous pourrez continuer avec un arrêt à Réthymnon. À noter que ce circuit s’effectue, le plus souvent, avec un guide anglophone.

Des activités pour tous au lac Kournas

crete-2001945_1280

Si l’eau est propice à la baignade, la plage s’invite parfaitement à la détente. Il faut noter que ce lac d’eau douce n’est pas agressif pour la peau. Il est possible de louer un pédalo. Comptez entre 7 et 12 euros par heure pour cette activité. Certains pédalos disposent de toboggans que les enfants apprécieront à coup sûr.

Sinon, la location de canoë est aussi possible. C’est un moyen original de croiser des oies, des canards… Par ailleurs, le lac de Kournas s’alimente par les torrents de montagne. Son niveau change selon les saisons. En été, il descend. Durant cette période de l’année, le sable blanc se solidifie sur une partie des rives.

Celui-ci disparaît peu à peu à l’approche de la saison fraîche. Des parasols et des bains de soleil ont été aménagés sur la plage pour permettre à tous les visiteurs de profiter pleinement du cadre sous le soleil. Et pour ne pas revenir sans un petit souvenir, de petites boutiques sont présentes autour du lac. Vous pourrez y dénicher des objets artisanaux.

S’attarder à La Canée

la can

La visite du lac Kournas fait partie des choses à faire durant un séjour à La Canée. Les activités et les découvertes ne manquent effectivement pas dans cette ville authentique. Il faut dire que c’est l’une des destinations les plus prisées de Grèce, surtout durant la saison estivale.

Il peut être difficile d’y dénicher un hôtel à un prix abordable à cette période. À noter qu’en dépit de la forte fréquentation touristique, la ville préserve avec fierté tout son charme. Les projets d’urbanisme vise d’ailleurs, à refaire revivre le passé, tout en privilégiant les constructions répondant au mode de vie moderne.

Rien qu’en flânant sur la sa rive, on constate tout de suite que la cité conserve toute son authenticité et son caractère historique. Ce qui est sûr, c’est qu’on ne vient pas à La Canée pour découvrir une seule attraction, ne serait ce qu’à travers une visite culturelle pendant laquelle on découvre de nombreuses empreintes historiques.

Dans les ruelles étroites et pittoresques, on plonge dans le passé vénitien. Et les nobles et magnifiques villas accentué la beauté du paysage urbain. Sans oublier le style classique de Topanas ou encore d’Halepa. Pour profiter de l’ambiance, les visiteurs pourront se prélasser dans les bars et les terrasses pour tous les goûts.

Dans un restaurant face à l’océan, ils feront une découverte gastronomique, tout en profitant du panorama. Une balade sur le vieux port vénitien est, en outre, à recommander. Sinon, les amateurs de belles architectures devront faire un détour à la cathédrale grecque orthodoxe ou à la mosquée des Janissaires.

Et enfin et non pas le moindre, le marché public mérite toute une attention. Il s’agit d’une attraction particulièrement vibrante, dans le cœur du centre-ville. Et juste à côté, le jardin municipal invite à une belle balade. Un petit zoo y est aménagé pour le plaisir des petits.

L’aéroport international de la Canée est située dans une péninsule appelée Akrotori. La compagnie aérienne Transavia assure les vols vers La Canée. Il y a également un large port, celui de Souda. Celui-ci permet des liaisons en ferries vers Piraeus.

Enfin, pour la découverte de tous les quartiers et les environs de La Canée, il est judicieux de louer une voiture en Crète. Sinon, pour se déplacer comme les locaux, les taxis et les bus sont à disposition. Par ailleurs, pour mieux établir la liste des choses à voir, sachez que la ville est riche en galeries d’art et en musées.

N’hésitez pas inclure dans votre programme la visite du musée de la marine, du folklore et de l’archéologie. Il est également astucieux de consulter les dates d’événements culturels. Pour les sorties nocturnes, le quartier de Topanas est à privilégier pour ses animations.

Les choses à voir et à faire à La Canée

con

Comme le lac de Kournas, les gorges de Samaria sont des merveilles à voir durant un séjour à La Canée. Elles sont localisées dans le parc national de Samaria, dans le massif des Montagnes blanches. À noter que le site s’ouvre au public du débit du mois de mai à la fin du mois d’octobre.

Puisque le terrain est assez vaste et escarpé, il convient d’avoir un minimum de condition physique. Pour s’y rendre depuis le village d’Ayia Roumeli, il faut compter 4 à 7 heures de marche environ.

Mais cela en vaut la peine, car les gorges constituent une véritable merveille naturelle. Ce sont, en effet, le sanctuaire de plus de 450 espèces de plantes et animaux. Et avec un guide local, l’expérience ne peut qu’être enrichissante.

Les croisières sont une façon originale de découvrir autrement la beauté d’une destination. À La Canée, atteindre la plage de Balos est un objectif de croisière intéressant.

Il suffit d’y aller par les eaux à travers une croisière au départ du port de Kissamos. Avant d’arriver à destination, votre bateau vous proposera une halte sur l’île de Gramvousa. Celle-ci abrite un château du haut duquel on peut profiter d’un paysage spectaculaire.

Au sud de La Canée, le petit village de Loutro est accessible depuis le village de Chora Sfakion. La liaison entre les deux villages peut se faire à travers un sentier pédestre de 6 km ou par bateau. Sur place, vous trouverez diverses solutions d’hébergement et quelques cafés et restaurants. Les eaux à Loutro sont propices à la baignade. Il est également possible de prendre un bateau pour une excursion vers les plages de Glyka Nera ou de Marmara.

Également surnommées Lefka Ori, les Montagnes blanches sont la chaine de montagnes la plus importante de Crète. Elles abritent également le plus haut sommet de la Grèce, Pahnes. Ce dernier culmine à plus de 2 450 m d’altitude. Il faut également noter que les montagnes abritent des gorges, dont celles de Samaria citées plus haut.

Le vin dispose d’une longue histoire et tradition en Crète. Le pays abrite, d’ailleurs, la plus ancienne région vinicole encore active sur toute l’Europe. Il faut noter qu’il doit ce dynamisme à ses conditions climatiques, notamment sur la partie nord de l’île.

Et pour les locaux, le vin fait partie intégrante de leur quotidien. Un bon verre de vin accompagne toujours chaque repas. Pour une immersion dans la culture du vin crétois, une visite guidée du domaine de Mavredakis s’impose. La visite des caves permet également de déguster plusieurs vins différents.

La Crète est connue pour être un grand producteur d’huile d’olive traditionnel. Il s’agit, en effet, d’une tradition millénaire. Et c’est dans la région de La Canée que les meilleures huiles du pays sont produites. Cela est dû à un climat optimal permettant d’optimiser la culture des olives.

Pour une expérience enrichissante, il ne faut pas manquer de visiter un moulin à olives traditionnel. Vous pouvez, entre autres, opter pour le moulin familial Melissakis à Tsivaras, dans la partie orientale de La Canée. On y produit de l’huile d’olive depuis 1890.

À environ 30 minutes en voiture de la ville de La Cannée, à proximité du village de Litsarda, dans les contreforts des montagnes blanches, les visiteurs pourront visiter la ferme des oliviers. La visite peut être organisée dans le cadre d’un atelier de cuisine grecque.

Dans cette ferme, vous aurez la possibilité de s’adonner à diverses activités, et notamment à des ateliers gastronomiques, des cours de yoga, des séminaires… Et pour finir en beauté, rien de tel qu’un déjeuner ensemble dans une salle à manger extérieure. Les spécialités locales y seront à l’honneur.

Conseils pratiques pour préparer un séjour en Grèce

olim

Bien que la Grèce soit une destination accessible, comme tout voyage dans un pays étranger, une préparation est nécessaire. Pour profiter au maximum de votre séjour, il est essentiel de choisir le bon moment pour partir. Le contenu de la valise et le budget à prévoir dépendent, en effet, de la saison.

Pour profiter du beau jour, on recommande les périodes entre mai et octobre. Mais pour un voyage plus économique, c’est de mai à septembre. Les touristes sont peu nombreux et les tarifs sont moins élevés que pendant la saison des vacances. En outre, si vous envisagez d’y voyager en hiver, retenez que peu de ferries circulent durant cette saison.

Il sera, de ce fait, un peu compliqué de rallier les îles. De plus, les hôtels et les restaurants sont peu nombreux à ouvrir. Toutefois, il vous sera possible de profiter de nombreuses activités hivernales à Athènes.

Côté formalités administratives, il faut noter que le Grèce est membre de l’UE et de l’espace Schengen. Une carte d’identité ou un passeport suffira donc pour les ressortissants des autres pays membres.

Pour les autres pays, un visa est indispensable, mais pas pour tous. Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez consulter le site du ministère des affaires étrangères grec.

Un minimum de préparation est aussi nécessaire au niveau sanitaire pour prévenir les éventuelles maladies pouvant survenir durant le séjour. Il n’existe aucun vaccin obligatoire pour pouvoir entrer sur le territoire grec. Toutefois, celui contre la fièvre jaune peut être judicieux.

La prudence est, en effet, de mise. Bref, nous vous conseillons de mettre à jour vos vaccins. Ceux contre le tétanos, la rubéole, la diphtérie, la rage et les oreillons sont également à préconiser. Ne négligez pas non plus les vaccins contre les hépatites A et B et l’influenza. Les femmes enceintes doivent également penser à se faire vacciner contre la coqueluche.

Pour se rendre en Grèce depuis votre pays d’origine, vous devez réserver votre vol. La rédaction vous recommande d’opter pour les vols directs. Pour obtenir un tarif intéressant sur le billet d’avion, prenez le temps de comparer les offres et réservez plusieurs mois en avance.

Par ailleurs, il est judicieux de réserver votre moyen de déplacement sur place. Cela vous évitera le stress. D’autant plus pour se déplacer d’un point à un autre, il faut utiliser différents types de transports. Toutefois, les îles se rallient entre elle par le ferry.

Il est donc conseillé de réserver un bateau au moins trois mois avant le départ. Sinon, en haute saison, il peut être compliqué de trouver une voiture. Or, c’est le moyen de transport à privilégier pendant la belle saison, surtout quand on part en famille. Pour cette option, là aussi, une réservation bien en avance est recommandée.

La somme destinée au logement constitue, le plus souvent, la part plus importante d’un budget de voyage, d’autant plus si on voyage en famille. Il est, toutefois, bon de savoir que tous les modes d’hébergement commun aux destinations à forte attraction touristique sont présents en Grèce.

Ils sont disponibles, aussi bien sur les îles qu’à Athènes. Pour un séjour sur les îles, il vous sera possible d’obtenir des chambres dans de petits hôtels de famille ou des villas en réservant à l’avance votre location. Cela vous permettra également d’avoir un choix sur l’emplacement.

Pourquoi ne pas opter pour un logement près des plages ? Sinon, pour loger à Athènes, si vous y séjourner pendant l’été, vous pourrez profiter d’un tarif attractif, car la majorité des particuliers quitte la ville au profit des îles. Ces derniers sont nombreux à louer leur bien saisonnièrement aux vacanciers. Et enfin, le choix est aussi conséquent pour les auberges de jeunesses, les complexes hôteliers et les hôtels de charme.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :