Travel blog du Voyageur

Accueil » Conseils » Visiter les lacs de Plitvice en Croatie

Visiter les lacs de Plitvice en Croatie

Travel Blog du Voyageur est un site d’informations sur les différents voyages que vous pourrez faire autour du monde. Nous vous donnerons des conseils recueillis grâce aux voyageurs.

La Croatie est une destination authentique qui allie culture slave du sud et influences italiennes. Elle peut se vanter de disposer d’un riche héritage historique dans ses petites villes charmantes. Mais c’est aussi une destination estivale très prisée.

Idéalement située entre mer, îles, montagnes et vastes plaines, la Croatie est une adresse convenant à tout profil de voyageur. Et le pays optimise son attraction en cultivant la réputation d’une destination touristique accessible à tous.

D’ailleurs, le coût de la vie y est raisonnable pour les touristes européens. Outre ses vestiges et monuments historiques et culturels, le pays bénéficie également d’une nature préservée. Ses grands espaces et ces parcs naturels proposent d’infinies possibilités d’activités en plein air.

Et si les plages de sable y sont peu nombreuses, la beauté de ses îles ne manquera pas de séduire les touristes. Vous y serez émerveillé par la variété des paysages, aussi magnifiques les uns que les autres.  Pour ne rien rater durant votre séjour, il convient d’établir une liste des incontournables.

Parmi ceux-ci, les lacs de Plitvice doivent figurer dans votre programme.

Généralité sur la visite des lacs de Plitvice

lake-1272663_1280

Si vous ne devez visiter qu’un parc lors de votre séjour en Croatie, celui de Plitvice est fortement recommandé. Ce dernier est idéalement niché dans la région montagneuse de Lika, entre la côte et la capitale Zagreb. Avec le parc de Dubrovnik, celui de Plitvice est le site naturel le plus visité dans le pays.

Il a obtenu le statut du parc national protégé en 1949. Depuis 1979, les lacs sont également inscrits dans la liste des sites du patrimoine mondiale. Les principaux atouts du parc sont sa forêt, des lacs vert émeraude et ses cascades de toutes tailles. En été comme en hiver, le site se prête à une visite agréable.

Ce site naturel d’une beauté exceptionnelle fait l’unanimité auprès des adeptes de randonnée. Les sentiers y sont parfaitement balisés. Toutefois, de nombreuses possibilités permettent de sortir de ses sentiers pour vivre autrement l’aventure.

Si vous visitez le site en été, il est possible de dormir aux abords du parc pour éviter la queue à l’ouverture. L’agrotourisme Vrelo Chez Branko et Sonija propose un logement convenable. Vous pourrez aussi y manger des spécialités typiques. Sinon, à Plitvice, la majorité des hébergements est localisée de part et d’autre de la route principale.

Bien que la qualité de certaines prestations soit bonne, l’endroit n’est pas très sympa pour dormir. On vous recommande Plitvice Selo. Cet établissement est situé à l’intérieur même de la forêt du parc.

Ici, on s’immerge dans la campagne croate pour profiter d’un environnement préservé et authentique. Les enfants y feront une balade ludique alternant marche dans la forêt et sur des pontons de bois. Et pour encore plus d’expérience, les rencontres animalières seront au rendez-vous.

Poissons des lacs, grenouilles des sentiers… les enfants ne pourront qu’être émerveillés. Pour une petite escapade charmante, il est possible de prendre un bateau sur un des lacs. Une petite navette permet également la liaison entre les étapes du circuit.

Les lacs inférieurs sont pris d’assaut le matin. Il sera donc un peu compliquer d’être plus tranquille. Il convient aussi de souligner que la baignade n’est pas autorisée afin de préserver la biodiversité. Afin d’éviter le monde pendant la visite, la rédaction vous recommande de renter absolument dans le Parc via l’entrée n°3.

Comment venir aux lacs de Plitvice ?

croatia-4134487_1280

On peut visiter les lacs de Plitvice pour une journée depuis Zagreb, Split ou Zadar. La plupart de visiteurs choisissent l’une de ces trois options. Toutefois, pour  un accès plus facile et pour éviter la queue, il est possible d’envisager de rester dans les hameaux voisins. Quoi qu’il en soit, vous pouvez louer une voiture ou prendre un bus. Il est également intéressant d’opter pour une visite organisée en groupe.

Depuis Zagreb, on prend la direction sud vers Karlovac. La distance entre les deux villes est de 40 km. À Karlovac, on emprunte la route nationale D1. On passe par Slunj et Grabovac avec d’arrivée à Plitvice. La distance entre Krlovac et Plitvice est d’environ 80km.

Si vous venez depuis Split ou Zadar, vous prenez l’autoroute A1 vers le nord. Vous prenez, par la suite la sortie d’autoroute Gornja Ploca pour continuer sur la D522 vers Udbina.

De cette localité, vous trouverez facilement la route des lacs de Plitvice D1. Pour rejoindre Plitvice depuis Zadar, comptez environ 2 heures en voiture et 2h30 si vous choisissez d’y venir en bus. Ce dernier se prend à la gare routière principale de Zagreb ou de Zadar.

La période favorable pour visiter les lacs de Plitvice

lake-1272669_1280

Tous les moments sont propices pour visiter le parc de Plitvice. Ils sont, toutefois, très différents à chaque saison. Comme on a dit plus haut, l’endroit est très bondé en été et le déplacement peut être compliqué. Aussi, le niveau d’eau est assez faible en cette période de l’année.

Pour profiter de l’eau, il faut donc choisir le printemps pendant lequel les cascades et les ruisseaux se jettent sauvagement. Sinon, pour éviter la foule, l’automne peut être une solution. Pendant cette saison, les arbres commencent à changer de couleurs.

Et enfin, une visite en hiver permet de voir la nature offrir un spectacle impressionnant. Entre autres, les cascades ressemblent à une scène féerique pendant cette saison, notamment lorsqu’elles sont couvertes de neige. Par ailleurs, afin d’éviter de partager les allées avec d’autres voyageurs et de marcher dans la chaleur, il convient d’arriver aux lacs avant 9h.

L’essentiel à savoir sur les entrées et les itinéraires de randonnée

plitvice-lakes-national-park-5060754_1280

Le parc national de Plitvice s’étire sur un espace d’environ 73 000 acres. Il comprend 16 lacs, plus de 90 cascades, plusieurs cavernes et grottes ainsi qu’une forêt. Les lacs se divisent en 2 groupes, dont 12 lacs supérieurs qui sont plus grands et 4 lacs inférieurs.

Hormis cela, le site est accessible à pieds via des sentiers de terre et des allées. Par ailleurs, le point le plus élevé du parc est Saeliski qui culmine à plus de 1 270m. Le point le plus bas est le Korana Canyon.

Le parc propose 2 entrées principales et une entrée auxiliaire. Au nord, on trouve l’entrée 1. Celle-ci se trouve juste au-dessus des lacs inférieurs. Quant à l’entrée 2, au sud, cette dernière est située à côtés des lacs supérieurs.

En outre, de nombreuses places de stationnement sont disponibles, même en haute saison. Toutefois, il est judicieux de trouver un parking un peu plus à l’écart de l’entrée.

Les huit itinéraires du parc

croatia-2649235_1280

Huit itinéraires de randonnée différents sont aménagés dans le parc. Chacune des deux entrée principales est, en fait, desservie par 4 chemins différents. Le plus court s’effectue en 2 à 3 heures. Le plus long se fait jusqu’à 8 heures. À noter que tous les sentiers sont parfaitement balisés.

C’est à l’entrée nord du parc que commence l’itinéraire A. Il descend vers les lacs inférieurs et conduit jusqu’à la Grande Cascade. Le circuit se poursuit le long des lacs inférieurs, du côté du pont Kozjak.

L’itinéraire fait, environ 3,5 km de long. Il ne présente pas trop de difficultés. Pour revenir, vous pouvez prendre une navette.

L’itinéraire B est comme le premier, mais continue à travers le pont Kozjaka où on prend un bateau. Il est possible de revenir à pied ou prendre une navette. Quant à l’itinéraire C, celui-ci est une extension de l’itinéraire B. Toutefois, on continue la randonnée le long des trois autres lacs après la traversée du lac Kozjak en bateau. Le circuit fait 8 km de long pour une randonnée de 6 heures.

Pour choisir le plus long itinéraire depuis l’entrée 1, on emprunte l’itinéraire K1. Ce dernier comprend aussi une randonnée autour de Proscansko Jezero. Il vous faudra entre 6 et 8 heures pour le faire, d’autant plus de c’est une randonnée assez exigeante.

Si vous partez de la porte sud, c’est à dire à l’entrée 2, vous pouvez emprunter l’itinéraire E. Celui-ci vous conduit le long des lacs supérieurs jusqu’à Proscansko Jezero. La randonnée commence avec un court trajet en bateau sur le lac Kozjak. Le retour peut se faire en navette ou à pied.

Pour l’itinéraire F, on démarre la visite par une promenade en bateau sur le lac Kozjak. On continue à travers le pont Kozjak pour longer les lacs inférieurs jusqu’à la Grande Cascade. Il faut encore marcher au retour pour atteindre l’arrêt de bus de la navette.

Un trajet en bus vers le site Studovas est indispensable pour prendre l’itinéraire H. La randonnée démarre le long des lacs supérieurs jusqu’au lac Kozjak. Après la traversée en bateau de ce lac, la marche se poursuit jusqu’à la Grande Cascade.

Et enfin, l’itinéraire K2 est similaire au sentier K1. Il permet d’explorer tous les lacs du parc. Le trajet commence à l’entrée sud pour une randonnée de 6 à 8 heures.

Comment visiter les lacs de Plitvice ?

plitvice-lakes-1235224_1280

Si l’accompagnement d’un guide permet de profiter d’une expérience enrichissante, une visite indépendante offre l’occasion de marcher à son propre rythme. D’autant plus que les sentiers sont clairement marqués. Pour répondre à vos éventuelles attentes, vous pouvez vous adresser directement auprès de l’office de tourisme à l’entrée.

L’accès peut être limité dans certaines parties du parc selon les conditions météorologiques. Les bateaux et les navettes fonctionnement d’avril à octobre. Pour le ticket journalier, il est au prix de 15 euros en haute-saison, 11 euros en basse-saison et 24 euros pour 2 jours.

Si vous venez en hors saison, vous pouvez bénéficier de billets moins chers. Il faut savoir que le billet d’entrée au parc comprend une balade en bateau sir le lac ainsi que le train touristique. En été, le parc est ouvert de 7 à 20 heures. Et à partir d’octobre à mars, l’entrée 2 est fermée.

Pour éviter de faire de faire la queue, il est judicieux d’acheter les billets à la porte 2 et non pas au niveau du parking. Il est également important de prendre beaucoup d’eau. Pour le choix de l’itinéraire de randonnée, n’hésitez surtout pas à consulter les tableaux.

Sachez également qu’il vous faudra prendre un peu plus de temps pour cette activité. En outre, les chiens sont autorisés dans le parc. Toutefois, vous devez le tenir en laisse en tout au long de la visite.

Loger sur place est un bon moyen de profiter de la visite qui prend une bonne journée. Vous pouvez y arriver la veille et dormir sur place pour être en premier sur les lieux le matin. Et pour ne pas enchaîner votre visite avec une autre destination, pourquoi ne pas choisir d’y dormir la deuxième nuit.

En outre, pour optimiser encore plus vos chances d’éviter la queue, optez pour un  hébergement stratégiquement placé. Le petit village de Selon constitue, entre autres, une adresse à privilégier.

Il est idéalement situé sur la rive opposée aux entrées principales. Ici, vous vous retrouverez à côté de l’entrée n°3. Certains connaisseurs des lieux recommandent en particuliers le Plitvica Lodge et l’Ethno House Plitvica Selo.

Conseils pratiques pour réussir son voyage en Croatie

split-1590211_1280(1)

Le territoire propose deux types de séjours différents. D’abord, son littoral et ses îles et ses belles villes fortifiées. On note également son arrière-pays avec ses montagnes sauvages et arides. Le contenu de votre valise va donc dépendre du type de voyage que vous allez entreprendre.

Si vous venez au pays pour sa côte et ses îles, vous devez glisser dans votre valise les affaires pour la baignade. N’oubliez pas votre masque et tuba pour explorer les fonds marins. Ce matériel est, d’ailleurs, vendu à des prix souvent abusifs sur le territoire.

Et pour vous protéger des oursins parsemant la côte, munissez-vous de petites chaussures en plastique. La crème solaire sera également indispensable. En outre, pour découvrir la beauté des paysages, vous allez sûrement faire des randonnées.

Les sentiers peuvent être escarpés. Il est donc judicieux de prévoir de bonnes chaussures montantes. Par ailleurs, à Dubrovnik et Split, touristes et locaux sont souvent distingués. Que ce soit dans les restaurants ou les bars, la clientèle peut être assez élégante. Il faut donc penser à emporter quelques chemises si vous compter séjourner dans l’une de ces villes.

Vous pouvez venir en voiture ou en ferry en Croatie depuis l’Italie. Toutefois, l’option la plus pratique est l’avion. Des vols directs existent depuis Paris ou Lyon. Prendre le temps de comparer les offres des compagnies ou opter pour les compagnies low-cost permet de bénéficier de tarifs attractifs. Il est possible d’obtenir un vol pour environ 270 euros par personne avec certaines compagnies.

Le pays  est membre de l’UE. Pour les ressortissants, un passeport ou une carte d’identité suffit pour y séjourner pendant moins de 90 jours. Un visa, cependant, indispensable pour des séjours plus longs. Pour les Canadiens et les Suisses, le passeport est obligatoire.

En outre, une option sortie du territoire est nécessaire si vous envisagez de passer la frontière avec la Bosnie. N’hésitez également pas de vérifier que ce pass soit compris dans l’assurance souscrite avec la voiture de location.

Le déplacement en Croatie est très facile grâce aux réseaux de bus qui proposent une excellente couverture. Ils sont également réguliers, en plus d’être bon marché. C’est donc une option à privilégier pour faire des économies, mais aussi pour rencontrer des locaux.

Sur GetByBus, vous pouvez voir les horaires et faire les réservations de vos billets. Sinon, le train constitue un autre moyen de transport original. Toutefois, il ne dessert pas le littoral. Les lignes sont aussi moins régulières. Par ailleurs, il faut noter que le pays est une destination qui se prête parfaitement aux déplacements en moto ou à vélo.

Mais certains visiteurs préfèrent être indépendants dans leurs itinéraires et souhaitent séjourner selon leur propre rythme. L’option de location de voiture est donc favorisée. De nombreux sites spécialisés proposent des comparateurs gratuits pour permettre aux voyageurs de dénicher un véhicule qui correspond à leurs attentes et budget.

À noter que les offres des loueurs locaux ont l’avantage d’être moins chères. Il faut souligner que l’âge légal pour conduite est de 18 ans. Le permis international n’est pas obligatoire. Un permis valide émis dans le pays d’origine suffit.

Le pays est une destination idéale pour expérimenter des spécialités typiques également. La gastronomie locale est nettement influencée par ses origines méditerranéennes. De nombreux mets et plats sont donc à base de fruits de mer et de poissons.

La majorité des plats est agrémentée d’huile d’olive. Lors de votre séjour, il ne faut pas, non plus, manquer les liqueurs et les eaux-de-vie qui sont l’alcool typique du pays.

La Croatie propose tous les types d’hébergements pour accueillir tout type de voyageur. Il est donc facile d’y dénicher un logement, tant les possibilités sont nombreuses. Vous pouvez choisir l’option le plus économique en choisissant, entre autres, les auberges de jeunesse, les chambres chez l’habitant ou encore les campings.

Sinon, dans presque toutes les villes, il est possible de trouver un sobe ou un apartmani en location. Ces types d’hébergements proposent souvent des tarifs attractifs et une prestation de qualité. Mais vous pouvez vous tourner vers les établissements hôteliers. Si vous venez en haute saison, il est obligatoire de réserve. Cela est d’autant plus recommandé si vous séjournez dans les villes touristiques.

Afin de profiter au maximum de ce que le pays a à offrir, il convient de cibler les bonnes périodes pour s’y rendre. Celles-ci se situent, en général, entre mai et octobre. Les mois de juillet et août correspondent à la haute saison.

Ils sont donc à éviter, car la côte et les stations balnéaires sont bondées durant cette saison. De préférence, optez pour le mois de septembre pendant lequel les visiteurs sont peu nombreux. Cela vous permettra également de profiter de tarifs intéressants.

Comme tout voyage dans un pays étranger, un séjour en Croatie nécessite la prise en compte de certaines précautions sanitaires. Toutefois, aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer dans le territoire.

Des professionnels et des établissements de santé sont également disponibles sur place pour vous accueillir en cas de soucis de santé.  Pour ceux qui prévoient séjourner sur la côte dalmate, il faut penser à se protéger des insectes en tout genre (petits scorpions, vipères…).


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :