Travel blog du Voyageur

Accueil » Idées de voyage » Le Transsibérien de Moscou à Pékin ça vous tente ?

Le Transsibérien de Moscou à Pékin ça vous tente ?

Travel Blog du Voyageur est un site d’informations sur les différents voyages que vous pourrez faire autour du monde. Nous vous donnerons des conseils recueillis grâce aux voyageurs.

Pour les globe-trotteurs qui voyagent seul ou à plusieurs, le Transsibérien n’est pas un itinéraire inconnu et il figure même dans les listes des voyages à faire au moins une fois dans la vie. Ceux qui ont l’habitude de partir pour les vacances à la mer ne le connaissent pas et pour changer de décor, ils pourront opter pour cet itinéraire pour une fois.

Rappelons que le Transsibérien est le chemin de fer le plus long du monde. Les travaux de celui-ci ont commencé en 1891 et ne se sont achevés qu’en 1916. Les agences de voyages proposent à leurs clients de faire le trajet de Moscou à Pékin, mais au total, le chemin de fer fait près de 9 288 km et traverse 900 gares ! L’idée de passer d’un paysage à un autre peut vous tenter pour ce voyage alors tout le monde en train.

De Moscou à Pékin : un défilement de paysage au ralenti

Durant ce parcours, vous en aurez plein les yeux et pour mémoriser ce voyage, n’oubliez pas votre appareil photo. Si vous partez durant l’été, vous aurez les steppes brûlées de la Mongolie et en hiver, les pins enneigés de Sibérie seront les merveilles de votre voyage.

Durant le parcours, vous verrez aussi le lac de Baïkal, le désert de Gobi et la Grande Muraille de Chine. Il ne faut pas oublier que voyager en train ne ressemble pas au voyage en avion. Le chemin à parcourir est plus long et votre moyen de transport va rouler à 60 km à l’heure. Vous aurez alors tout le temps pour apprécier le paysage. Ce voyage sur le Transsibérien de Moscou à Pékin peut se définir comme du tourisme au ralenti !

Les trains sur le Transsibérien

Notez que le Transsibérien est le nom de la voie ferrée et plusieurs trains circulent sur cette ligne. De ce fait, un seul billet ne vous suffira pas de Moscou à Pékin et vous ne pourrez pas monter d’un train à un autre avec le même ticket. Un billet est valable pour un trajet bien déterminé comme les trains en France.

Si vous faites 3 escales alors, il faudra 3 billets et il est possible d’acheter ceux-ci à gare ou sur Internet. Les trains avec un numéro bas sont les moyens de transport les plus modernes et les plus confortables. Si vous primez le confort pour ce voyage, évitez au maximum les trains numérotés au-dessus de 100.

Le train Rossiya avec le numéro 1/ 2 est un train de luxe et relie Moscou à Vladivostok. Vous allez faire ce trajet en 6 jours avec ce train et ce, sans escale. Si vous voulez descendre à Iekaterinbourg avec le train n°15/16 de Moscou. Par rapport aux prix, ils sont variables d’une classe à une autre et peuvent également varier selon le type de train et de la saison.

Les horaires qui sont notés sur les billets sont les horaires russes et n’oubliez pas que ce pays s’étale sur 11 fuseaux horaires. Ne vous trompez pas dans vos calculs de décalages horaires pour ne pas rater votre train !

Préparez-vous pour ce voyage en train

Oubliez un instant vos airs de voyageurs européens, car les Russes n’en prendront pas compte. La vie sur le train suit quelques rituels russes. Une fois dans le train, ils vont se mettre à l’aise et faire comme chez eux en enfilant des pantoufles et un pyjama. Ne vous étonnez pas aussi s’il y a une ribambelle d’hommes devant leur compartiment, car à l’intérieur du compartiment, leurs femmes se changent.

À bord, de l’eau chaude potable est accessible à tout le monde. Prenez alors le temps de faire vos provisions avant de monter à bord. Prenez du thé, du café, des nouilles instantanées et vos collations habituels. Vous aurez à votre disposition dans chaque wagon des toilettes assez spacieuses et des prises électriques dans le couloir.

Dans chaque compartiment, il y a une petite table, un climatiseur ou un ventilateur, des espaces de rangement dédiés à 4 personnes. Les couchettes sont disposées de haut en bas et si vous voyagez à deux, évitez de prendre des couchettes côte à côte car ce ne sera pas très pratique. Les responsables des trains sont souvent des femmes et elles passeront à tour de rôle pour s’assurer au bon déroulement du voyage, mais elles vont également vous fournir le linge de lit.

Une journée à Moscou

Avant de monter dans votre train, prenez au moins une journée pour profiter de la capitale russe. Certes, une journée ne va pas suffire pour découvrir les incontournables de cette ville, mais passez au moins au Kremlin, à la place rouge et à la Cathédrale Basile-le-Bienheureux. Si vous avez encore le temps, rendez-vous à l’ancienne chocolaterie Octobre Rouge. Pour les amateurs d’art, cette journée à Moscou doit être composée par une petite balade au parc Gorki, une visite du musée d’art contemporain Garage ainsi qu’un tour à la galerie Tretiakov.

De Moscou à la Mongolie : 75 heures de trajet sur le train n°0064A

Vous vous dites surement que le trajet sera long. Pour ne pas vous ennuyer à bord, emportez avec vous quelques livres et jeux. Partez en groupe aussi pour rendre ce voyage plus amusant. Vous allez partir de la gare Iaroslavl et vous arrêter à la capitale mongole, Oulan-Bator.

Le train ne va toujours pas toujours rouler durant ces 75 heures, car il fera des escales dans quelques villes sibériennes. Durant ces arrêts, profitez pour vous dégourdir les jambes et pour acheter des snacks sur le quai.

Vous pouvez avoir du poisson fumé, de la glace, des plats préparés, mais tous ceux-ci sont aux saveurs locales. Votre départ sera planifié dans la soirée aux alentours de minuit et vous allez être réveillé avec un paysage d’immenses forêts de pins et de bouleaux de la Sibérie. Si vous n’avez pas assez de provisions, vous pouvez aller manger au wagon-restaurant. Avec le décalage horaire, on n’arrive plus à définir à quelle heure on doit manger !

De la Mongolie à Pékin

Votre voyage va se poursuivre à bord d’un autre train et d’Oulan-Bator à Pékin, le trajet fera 27 heures. Vous allez être surement marqué par ce trajet, car votre passage de la Mongolie à la Chine sera pile au moment du coucher du soleil.

Laissez de côté votre occupation et profitez de ce spectacle magique : vous aurez dans un même cadre à la fenêtre de votre compartiment le soleil, le rouge du ciel, les reflets sur les rails et les vieux trains immobiles. Après quelques heures, un autre spectacle inhabituel vous attend. Le train va aller dans un entrepôt et les wagons vont être désolidarisés un à un et surélevés pour changer les bogies.

Cette manœuvre est obligatoire, car entre les deux pays le calibre des rails n’est pas le même. Ce changement de bogies peut prendre du temps et vous pouvez aller vous coucher, car vous ne pouvez descendre du wagon. Le train va poursuivre son trajet et le prochain arrêt est la gare d’Erenhot.

Prenez à manger sur le quai, allez vous dégourdir les jambes et couchez-vous au départ du train, car il faudra se lever tôt le lendemain pour pouvoir admirer la verdure de la campagne chinoise. Quelques heures après ces imposantes montagnes, vous allez arriver à Pékin et votre voyage sera clôturé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :