Travel blog du Voyageur

Accueil » Pratique » Les spécialités bretonnes à découvrir !

Les spécialités bretonnes à découvrir !

Travel Blog du Voyageur est un site d’informations sur les différents voyages que vous pourrez faire autour du monde. Nous vous donnerons des conseils recueillis grâce aux voyageurs.

La gastronomie bretonne est très réputée que ça soit en France ou à l’étranger. Les plats bretons sont si savoureux qu’on pourrait en demander toujours plus. Nous allons vous faire voyager sur la côte bretonne à travers leur gastronomie et en vous exposant les spécialités bretonnes qui vous ne devez pas rater. Donc Beaj vat à vous tous ! (Beaj vat signifie  » bon voyage  » en breton).

Le far breton

Les Bretons appellent ce délice sucré  » farz forn « . C’est un des gâteaux incontournables de la Bretagne. La recette traditionnelle est très simple et ne comporte que des œufs, du sucre, de la farine et du lait.

La version moderne comporte des pruneaux ou des pommes et certains cordons-bleus se permettent même d’ajouter du rhum à la préparation. Son goût est très similaire au clafoutis.

Le kouign-amann

Ce gâteau breton à base de pâte à pain, de beurre et de sucre a été créé par Yves-René Scordia en 1860. Le kouign-amann a su garder sa place dans la pâtisserie bretonne et on en trouve dans les boulangeries et sur la carte des desserts des restaurants.

Même si les ingrédients semblent très classiques, la préparation reste délicate. Cette spécialité bretonne a une texture croustillante et caramélisée à l’extérieur, mais l’intérieur est bien fondant.

La crêpe bretonne

La crêpe, on en prépare un peu partout, mais elle est originaire de la Basse-Bretagne. Dans les crêperies, on en trouve plusieurs variantes et il y a même les crêpes salées. La recette traditionnelle bretonne part du froment et pour avoir une crêpe bretonne sucrée, on l’accommode avec du caramel au beurre salé. Pour sa dégustation, il est possible de le garnir avec du chocolat, de la confiture, du sucre ou des fruits confits.

La galette bretonne (Blé noir ou sarrasin)

En Bretagne, la crêpe a aussi une version salée et elle prend l’appellation de galette bretonne, de galette de blé noir ou de galette de sarrasin. Pour la version salée, on prend du sarrasin. Dans les cartes des restaurants bretonnes, la crêpe salée peut également être appelée la galette de blé noir.

Cette variante vient de la Haute-Bretagne et est préparée à base de farine de blé noir. Pour le choix de la garniture, le cordon bleu a carte blanche. La galette bretonne « complète » a comme garniture une tranche de jambon, un œuf étalé et du fromage râpé.

La galette saucisse

C’est une variante de la galette de sarrasin et on vous en proposera surement en collation lors d’un séjour en Bretagne. On peut qualifier cette préparation comme un  » hot-dog à la bretonne « , car la saucisse de porc grillé est enroulée dans une galette de sarrasin. Les étudiants le prennent lors de la pause et pour la dégustation, vous n’aurez pas besoin de fourchette, ni de couteau, car elle se mange à la main.

Le gâteau breton

Dans la vitrine des pâtissiers, c’est le gâteau rond et moelleux avec la croûte dorée sur laquelle il y a des croisillons. Le gâteau breton traditionnel est préparé à partir de beurre demi-sel, de sucre, de farine et de jaune d’œufs, c’est ce qui fait sa texture très friable et sablée.

Le gâteau breton moderne peut être fourré avec une crème de pruneaux ou de framboises. On peut même en trouver avec une légère dose de rhum ou de fleur d’oranger. Ce gâteau a aussi la particularité de pouvoir se conserver jusqu’à deux mois et son goût ne changera pas si vous le placez à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Les huîtres

Si vous n’en avez jamais goûté, votre séjour en Bretagne est une occasion pour votre palais de savourer les meilleures huîtres. Pour ceux qui en ont déjà goûté, vous remarquerez aussi la particularité de ces huîtres bretonnes. Pour vous régaler avec un grand plateau, rendez-vous du côté du Cap Fréhel.

Le beurre salé

Vous l’avez surement compris mais en Bretagne le beurre est salé ! N’allez surtout pas chez un breton pour manger du beurre doux. Vous aurez tout le temps du beurre demi-sel ! Pour cette région, le beurre salé est leur or par excellence. Ce beurre salé entre dans la préparation de nombreux délices, notamment dans le kouign-amann, mais vous trouverez aussi différentes variantes comme le beurre salé au piment Espelette ou aux fines herbes.

L’andouille de Guémené

Même si vous n’appréciez pas trop l’andouille ni l’andouillette, cette andouille de Guémené va ravir votre palais. En Bretagne, vous allez découvrir de nombreux produits du terroir, mais l’andouille de Guémené est un vrai délice que vous le preniez en tranches, froide ou chaude.

Elle est préparée à base de chauvins de porc enfilés et passe au fumoir avant d’être cuite à l’eau. Son aspect se distingue par la disposition en cercles concentriques et de sa couleur noire.

Le chouchen

Cette boisson alcoolisée typique de la Bretagne est appelée aussi  » chouchenn  » ou  » mez « . Elle est fabriquée à base d’hydromel, de miel, d’eau et de levures naturelles. Pour la préparation traditionnelle, on prend du miel de sarrasin pour cette préparation, ce qui explique sa couleur foncée et son goût prononcé. On prend le chouchen à l’apéritif ou en digestif.

Le cidre

Pour un séjour en Bretagne, vous n’allez pas passer à côté du cidre et selon vos goûts, vous pouvez en trouver un qui vous convient. Le cidre s’accompagne parfaitement aux mets de la gastronomie bretonne.

Les cidres de Bretagne se distinguent par leur couleur qui peut aller du jaune paille au brun acajou. En bouche, vous pourrez aussi ressentir des saveurs riches, charpentées et rustiques et des notes fleuries et fruitées et une légère touche épicée.

Le pâté Henaff

Ahhhh le pâté Henaff ! Ce fameux pâté en boîte métallique que nous trouvons dans les rayons des grandes surfaces vient aussi de la Bretagne. Si vous voulez redécouvrir la saveur particulière de cette spécialité bretonne, il n’y a que sur place que vous pouvez le faire.

Le pâté Henaff est préparé à base de morceaux de porc comme le filet et le jambon. On rajoute également à la préparation du fumet et quelques épices.

Le Lambig

Cet alcool breton est obtenu par distillation de cidre. Le lambig est élevé en fût de chêne jusqu’à avoir une forte concentration en distillat.

Cet alcool peut être ensuite coupé avec de l’eau pour équilibrer la boisson. Le lambig se boit souvent en digestif après le repas. Si vous tenez à le déguster en apéritif, il faudra rajouter des glaçons et un peu de crème de fruits.

Le Ker-Y-Pom

gato

Vous ne devez pas aussi manquer de goûter cette gourmandise durant votre séjour en Bretagne. Pour la préparation traditionnelle, on prend une demi-pomme qu’on enveloppe dans une pâte sablée bien beurrée et auquel on rajoute du chocolat. Vous pouvez aussi trouver du Ker-Y-Pom sans chocolat et ce n’est pas pour autant que ce petit gâteau est moins savoureux.

La roulade de Sévigné

La roulade de Sévigné nous vient de la Haute-Bretagne et est composé d’une pintade fermière désossée pour faire la roulade. En farce, on peut avoir des champignons de Paris, des cerneaux de noix et des pommes reinettes.

Dans les restaurants traditionnels, ce plat est présenté sous forme d’une rosace au centre de l’assiette avec une alternance de tranches de roulade et de pommes cuites. Vous pouvez le savourer avec un verre de cidre fabriqué localement.

Vous pouvez aussi consulter nos article  » Que faire et visiter à Guadalajara  » et  » Les endroits à visiter au Canada « .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :